On je tu

– Mora je pitati za medaljon – pomisli – mora..

Bila je ubeđena da su unutra slike. Čije? Iz kog vremena? Koliko je Zori medaljon bio važan, ili ga je stavila tek onako, da bude lepa?

Udubljena u misli na trenutak je izgubi iz vida. Ma zaista se jutros još nije probudila! Gde nestade Zora?!

– Zoro! – pozvala ju je.

– A?! – začu se iz dubine.

Zora je odgovarala iz kontejnera. Ušla je skroz u njega i punila džak.

Nesvesno se okrenula da pogleda ima li nekoga u blizini. Nije obraćala pažnju šta će ko da kaže, ali i njoj samoj je bilo čudno da priča sa ženom iz kontejnera. Sa strane gledano delovalo je kao da priča sama sa sobom. Od to dvoje, ne zna šta je gore, i eto novog materijala komšinicama uz jutarnju kafu.

– Isprljaćeš se! – reče, tek da nastavi dijalog, spremna da pita za medaljon.

– Jok! – odzvanjalo je iz kontejnera.

– Spašće ti medaljon!

Prestade šuškanje i čangrljanje i Zorina glava izroni iz kontejnera. Pogledala ju je pravo u oči, ljutito, spremna da se brani i svađa, ali samo na tren..Odjednom kao da se setila, reče:

– Nema leba..malo ima..

Zatečena zausti da nešto kaže, ali iza krivine se približavao žuti autobus.

Shvata i suviše dobro u trenucima kada je svoja, kad je ona od nekad, ona koja želi da bude lepa, da bude kao druge. Koja je sad? Nije mogla sa sigurnošću da zna..sad kao da su bile obe isprepletene, pomešane.

– Dobro je – pomisli – možda i ne razume.

Autobus je stigao.

Zora se vešto izmigolji između crnih kesa i iskoči na trotoar. Gledala ju je netremice, ozbiljna, i kao da je u tim sekundama odlučivala. Jednom rukom je držala malo napunjen džak, a drugom je stezala medaljon..

– On je tu…- reče.

Vrata od autobusa su se zatvorila.

Inspirisano stvarnim ličnostima i događajima, nastaviće se…

 

IL EST LA

« Je dois la questionner au sujet du médaillon » pensai-je, «  je le dois. »

J’étais persuadée qu’il y avait des photos dedans. Lesquels ? De quelle époque ? Quelle importance avait ce médaillon pour Zora, ou le portait-elle pour être jolie ?

Plongée dans mes pensées, je l’avais perdue de vue. Vraiment, ce matin je n’étais pas réveillée mais où Zora était-elle passée ?

« Zora ! » L’appelai-je.
« Hein ? » on entendit une voie sortir d’outre-tombe.

Zora répondait depuis la poubelle container. Elle y était rentrée et remplissait son sac.

Je me retournai par réflexe pour voir s’il y avait du monde alentours. Je ne faisais pas attention au quand dira-t-on, mais j’étais moi-même surprise de parler avec une femme qui se trouvait dans une poubelle. A y regarder, on avait l’impression que je parlais toute seule. De nous deux, qui était la pire, et voilà un nouveau sujet de cancan pour les voisines qui siroteront leur café matinal.

« Mais tu vas te salir ! » dis-je pour continuer la conversation, prête à l’interroger sur le médaillon.

« Nan ! » répondit-elle du container.

« Ton médaillon va tomber ! »

Le brassage et le grognement cessèrent et la tête de Zora émergea. En un éclair, elle me regarda droit dans les yeux, en colère, prête à se justifier et à se quereller… Soudain, comme si elle se souvenait, elle me dit :

« Y’a pas de pain, y’en a si peu..»

Je m’apprêtai à dire quelque chose, mais le bus jaune se profilait dans le virage.

Je comprenais parfaitement quand elle était elle-même, quand elle était différente, quand elle voulait être jolie, quand elle voulait être comme les autres. Qui était-elle maintenant ? Je ne savais pas exactement… Ces personnalités étaient entremêlées et mélangées.

« Tout va bien ! » pensai-je, elle ne comprend peut-être pas.

Le bus était arrivé.

Zora s’extirpa aisément des sacs poubelles noirs et sauta sur le trottoir. Elle me regardait sans sourciller, sérieuse, comme si elle se décidait en quelques secondes. D’une main elle tenait le sac de jute à peine rempli, de l’autre elle serrait le médaillon.

« Il est là. » Me dit-elle.

Les portes du bus se refermèrent.

Inspiré de faits et personnages réels, à suivre…

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s