P R I V I L E G I J E

“Muke Tantalove” izraz koji često upotrebljavamo kada nam nešto ne ide od ruke, a moramo da uradimo.
Naime, Tantal pored toga što je bio Zevsov sin, bio mu je i ljubimac i prijatelj. Imao je privilegiju da večera sa bogovima. Jednom se odvažio da ukrade božansku hranu, koju je podelio sa svojim prijateljima smrtnicima i odao Zevsove tajne. Činio je i druga zlodela, pa ga je Zevs osudio na večne muke.

Koliko nas privilegije ponesu pa pređemo granicu i pomislimo da nam je sve dopušteno?
Da za nas ne postoje pravila.
Da možemo da radimo šta hoćemo na osnovu poverenja koje nam je ukazano.
Privilegija ne znači da ne postoje granice. Samo te granice nisu jasno zacrtane, one su u nama, u našim moralnim normama.
Privilegovani bi trebali da budu visoko moralni.
Da li su?

Zbog nepoštovanja ukazane časti i datih privilegija, činjenja raznih zlodela, Tantal je osuđen na večne muke.
Danas mi se nekako čini da su uloge zamenjene. Mali čovek, ni kriv ni dužan, ima “Muke Tantalove” a privilegovani gaze granice dopuštenog nekažnjeno.

L E S  P R I V I L E G E S

« Le supplice de Tantale » une expression que nous utilisons souvent lorsque quelque chose ne va pas de soi mais que nous devons accomplir.

Or donc, Tantale était le fils de Zeus, il était son préféré et son ami. Il avait le privilège d’être invité à la table des dieux. Une fois, il déroba la nourriture des dieux qu’il partagea avec ses amis mortels et dévoila tous les secrets de Zeus. Il commettait des actes cruels si bien que Zeus le condamna à des supplices éternels.

Combien de privilèges peuvent nous pousser à franchir les limites en pensant que tout nous est permis ? Que pour nous, il n’y a pas de règles. Que l’on peut faire ce que l’on veut parce qu’on nous fait confiance.

Privilège ne veut pas dire sans limites. Ses frontières sont floues. Elles sont en nous, dans nos règles morales.
Ceux qui ont des privilèges devraient avoir une morale élevée. Mais l’ont-ils ?

En ne respectant pas l’honneur et ses privilèges, en commettant des cruautés, Tantale a été puni aux supplices éternels.

Au jour d’aujourd’hui, il me semble que les rôles sont inversés. L’homme simple, en rien coupable, a tous « les supplices de Tantale » et ceux qui sont privilégiés s’autorisent à piétiner impunément les limites.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s