Ž E LJ E

“Dajte mi kilogram ispunjenih želja.”
“Hoćete za odmah ili sa čekanjem?”
“Mešano. Više za odmah.”
Vešto je sipao u staklenu bočicu, pazeći na brojčanik elektronske vage.
Želje su bile teške, pa je odmah već bilo kilogram.
Dobro zatvori bočicu i pruži joj.
“Godinu dana bez sna i tri meseca.”
“U redu.Evo kartice života.”
Uzeo je karticu, ubacio u kasu.
“Transakcija je odbijena. Prelazi granicu izdržljivosti.”
“Ma samo kucajte. Uračunajte i Super Drink.”
“Kako hoćete.” Slegnuo je ramenima.
Nije njegovo bilo da misli, ali ne može izdržati toliko bez sna.
U poslednje vreme je navala na ispunjene želje bila užasno velika. Kupovali su ne pitajući za cenu. Niko više nije želeo da se trudi kao u njegovo vreme. On je sa planete Dugovečnih i seća se kako su se borili za svoje snove. Sada žele sve na gotovo. Instant. Ne pitaju za cenu, a posle o posledicama ne misle.
Seća se muškarca koji je prethodnog dana kupio pet kilograma želja, i kako je video na njegovoj kartici, neće spavati uopšte zbog toga.
Dok joj je vraćao karticu, opet je došao muškarac od juče.
“Dajte mi još pet kilograma ispunjenuh želja.”
Ona se okrenula i pogledala ga začuđeno. Delovao je smušeno i nesigurno.
“Predomislio sam se. Mislim da sam ipak dovoljno kupovao.”

“Sa kojih zvezda smo sleteli da bi smo se ovde pronašli?”, pitao ju je.

 

LES VOEUX

« Servez-moi un kilo de vœux exaucés.
« Vous le voulez pour maintenant ou avec de l’attente ? »
« Un peu de tout, mais plus pour maintenant. »
Il versait habilement dans la bouteille en verre, surveillant la balance électronique.
Les vœux étaient lourds, et le kilo s’afficha vite.
Il ferma la bouteille et la lui tendit.
« Un an d’insomnie et trois mois. »
« Bien. Tenez la carte de la vie. »
Il prit la carte et la mit dans le lecteur.
« La transaction est refusée. Elle dépasse la limite du supportable. »
« Mais tapez et puis rajoutez un Super Drink ! »
« Comme vous voudrez. » Il haussa les épaules.
Ce n’était pas à lui de réfléchir pour les autres… Elle ne pouvait pas tenir le coup sans sommeil comme ça !
Ces derniers temps, le rush sur les vœux exaucés étaient très important. On achetait sans compter. Plus personne ne voulait faire d’effort comme à son époque. Il était de la planète de la Longévité et se souvenait comment ils se battaient tous pour leurs rêves…
Maintenant, des vœux tout prêts. Instantanés. Sans demander le prix. Et sans penser aux conséquences.
Il se souvenait du jeune homme qui la veille lui avait acheté cinq kilos de vœux et quand il avait vu sa carte, il vit qu’il ne dormirait plus.
Alors qu’il rendait la carte à l’acheteuse, le même jeune homme revint.
« Servez-moi encore cinq kilos de vœux exaucés. »
Elle se retourna et le regarda surprise. Il semblait brouillon et incertain.
« J’ai changé d’avis. Je pense que j’ai assez acheté. »

« De quelles étoiles sommes-nous tombés pour nous rencontrer ici ? », lui demanda-t-il.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s