C O E U R

Ona je otvorena.
Srce joj je na dlanu.
Povređuju ga, gaze, koriste.
“Zatvori srce, boli to sve sigurno.”
“Ne mogu da ga zatvorim. Veliko je i neposlušno. Voli i od toga raste.”
“Ali ranjavaju ga, gaze! Zašto trpiš?”
“Zbog dobrih ljudi. Zbog ljubavi. Jer vredi…”
“Hrabro je to.”
“Ne znam drugačije.”
Svaki čovek je bar priča, ako ne roman.
Svaki dan je život.
“Pristajem da budem glupa i naivna, samo ne zla.”
“But I know that you know and I know.”
Kad vide jakog, hoće da ga slome.
Kad vide dobrog, hoće da ga rane.
Zašto?
“Zlih je više, ali je dobro jače.”
“A dva loša ubiše Miloša?”
“Sve što radiš radiš sebi. Tako je na kraju.”
“Veruješ u to?”
“Verujem.”
“Sve je komplikovano, surovo i dvolično.”
“Muzika je iskrena.”

Trebalo je da imam dva srca, jedno neosetljivo i drugo neprekidno zaljubljeno, trebalo je da to drugo poklonim onoj za koju kuca, a sa onim prvim bih živeo srećan. Amin Maluf

 

CŒUR

Elle est franche.
Elle a le cœur sur la main.
On le vexe, le piétine, l’utilise.
« Ferme ton cœur, tout cela est surement douloureux. »
« Je ne peux par le fermer. Il est immense et indiscipliné. Il aime et grandit à cause de cela. »
« Mais, on le blesse, on l’écrase. Pourquoi supportes-tu cela ? »
« A cause des bonnes personnes. A cause de l’amour. Car cela en vaut la peine… »
« C’est courageux. »
« Je ne sais pas faire autrement. »
Chaque individu est une histoire si ce n’est un roman.
Chaque jour est la vie.
« J’accepte d’être bête et naïve mais pas mauvaise. »
« But I know that you know and I know. »
Quand ils voient quelqu’un de fort, ils veulent le briser.
Quand ils voient quelqu’un de bon, ils veulent le blesser.
Pourquoi ?
« Il y a plus de mauvaises personnes mais les bonnes sont les plus fortes. »
« Mais deux mauvaises tuèrent Milos ? »
« Tout ce que tu fais, tu le fais à toi-même. C’est ainsi à la fin. »
« Tu y crois, toi ? »
« J’y crois. »
« Tout est compliqué, dur et ambivalent. »
« La musique est sincère. »

J’aurais dû avoir deux cœurs, le premier insensible, le second constamment amoureux, j’aurais confié ce dernier à celles pour qui il bat et avec l’autre j’aurais vécu heureux. Amin Maalouf

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s