L E S I

Podignemo standarde. Tražimo previše.
Onda druga strana odluči da ode.
Nespremni, odričemo se prvobitnih zahteva.
Spuštamo kriterijume. Spremni smo na kompromise.
Činimo velike ustupke samo da ne dođe do razlaza.
Zašto?
Kako tad sve može, a u početku nije moglo?
Zašto mora da bude kraj da bi popustili?
Ovakav model je prisutan u mnogim odnosima, ne samo u ljubavnim.
Vlasnik ste kreditne kartice. Plaćate skupo održavanje i visoku kamatu.
Odlučite da je ugasite, i šta se desi?
Zovu vas da je koristite bez plaćanja održavanja trajno i bez kamate bar šest meseci.
Ili, jedan od partnera pije, vara i neodgovoran je. Drugi odluči da ode.
Prvi odmah prestaje da vara, pije i postaje odgovoran.
Zašto omah nije moglo?
Znači može.
Mora da se zateže da bi se popustilo.
Da se ode da bi se došlo.
Nekada jedna strana svesno kalkuliše.
Zateže, ali zbog loše procene ne naiđe na željeni odgovor.
Niko nije pošao za njom.
Niko ne moli i ništa ne nudi.
Šta onda?
Može da se vrati kući, kao Lesi, ako su još vrata otvorena.

 

LASSIE

On cible un haut niveau de vie. On demande beaucoup trop.
Puis votre moitié décide de partir.
Non préparé, on se prive du nécessaire.
On baisse les critères. On est prêt aux compromis.
On fait d’énormes concessions seulement pour ne pas en venir à la rupture.
Pourquoi ?
Pourquoi tout est possible maintenant alors qu’au départ ce n’était pas le cas ?
Pourquoi en arriver à la fin pour faire des concessions ?
Ce modèle est présent dans beaucoup de relations pas seulement amoureuses.
Vous êtes le propriétaire de la carte de crédit. Vous payez cher son abonnement avec des intérêts élevés.
Vous décidez de la résilier et que se passe-t-il ?
On vous appelle pour l’utiliser sans frais et sans intérêts au moins six mois.

Ou l’un des partenaires boit, vous trompe est irresponsable. Et c’est l’autre qui décide de partir.
Alors il stoppe immédiatement de boire, de vous tromper et devient responsable.
Pourquoi ce n’était pas possible dès le départ ?
Donc, tout est possible.
Il faut serrer la vis pour lâcher la bride par la suite.
De partir pour revenir.
Quelques fois l’une des parties agit intentionnellement.
Elle serre la vis, mais à cause d’une mauvaise estimation n’a pas la réponse qu’elle voulait.
Personne n’est allé à sa poursuite.
Personne ne supplie ni offre quelque chose en retour.
Alors quoi ?
Elle peut revenir à la maison, comme Lassie, si la porte est toujours ouverte !

 

 

Advertisements

S N O B

Kako li je to biti snob? Narcis sa stilom.

Okvir u kome snob egzistira, čvrsta pravila ponašanja i izbora daju mu određene prednosti u odnosu na ostali deo društva. Samo nameće se pitanje, da li ga to čini srećnim? Većinu njih sigurnao, ali kako sve ima svoje izuzetke, tako se i kod snoba može javiti dilema. Da li izaći iz okvira zarad sreće ili mu ostati dosledan zarad interesa i nesrećan?
Zanemarljiv je broj onih koji prekrše pravila.
Narcis sa stilom, nije obavezno da bude isključivo skorojević, ali ono što jeste je da one koji su “ispod” posmatra sa potcenjivanjem, dok daje sve od sebe da se dodvori onima “iznad”.
Problem nastaje kada se snobu misli stalno vraćaju na osobu “ispod”.

Život voli da se igra, ali po svojim pravilima.

tumblr_ml3vy0v0Js1qe4y55o1_r1_500

S N O B

How is it to be a snob? Narcis with a style.

Framework within the snob exists, strict rules of behavior and choice provide him with certain advantages in comparison to the rest of society. But the question arises, does it make him happy? Most of them certainly does. Yet, as there are exceptions everywhere, a dilemma can also occur in the snob. To leave the framework for the sake of happiness or remain consistent for the sake of selfish interests and unhappy?
Negligible is the number of those who break the rules.
Narcis with a style, is not necessarily the nouveau riche, but certainly someone who with underestimation observes those who are “below”, while giving its best to ingratiate himself with those “above”.
The problem arises when the snob’s thoughts keep returning to the person “under”.

Life loves to play, but – by its own rules.

S N O B

Qu’est-ce qu’être snob ? Narcisse avec du style.

Le carcan dans lequel le snob existe, les solides règles choisies de comportement lui donnent certains avantages par rapport au reste de la société. Mais une question se pose, est-ce que cela le rend heureux ? La plupart d’entre eux oui, mais comme il y a des exceptions partout, il se peut que ce dilemme se présente chez le snob. Faut-il sortir du carcan pour être heureux ou y rester par intérêt et être malheureux ?
Le nombre de ceux qui brisent les règles est négligeable.
Narcisse avec du style, il n’est pas nécessaire qu’il soit strictement un parvenu, mais il est vrai qu’il observe ceux « d’en bas » avec mépris, alors qu’il donne tout pour atteindre ceux « d’en haut ».
Le problème surgit lorsque les pensées du snob reviennent sur ceux «d’en bas ».

La vie aime s’amuser, mais avec ses propres règles.