D U G A

Nebo se otvorilo.
Kiša je pljusnula.
Nije bilo vremena da se skloni.
Mokra do gole kože trčala je ka nekom zaklonu.
Munje su izvodile svoj moćni ples.
Gromovi su se nadmetali koji će se silnije prolomiti.
Priroda je opet pokazala ko je glavni.
Samo da sačuva živu glavu.
Kako je iznenada počelo, tako je i stalo.
Oblaci su se razilazili.
Iza brda se pojavila duga.
Zastala je.
Sa nje se sve cedilo, ali to sad nije bilo važno.
Duga je bila hipnotišuća.
E, kada bi posle svake oluje sigurno dolazila.
Zazvonila je.
Otvorio je zabrinut, ljut.
“Videla sam dugu.”
Prevrnuo je očima.

 

ARC-EN-CIEL

Le ciel se déchira.
L’averse se mit à tomber.
Pas moyen de se mettre à l’abri.
Trempée jusqu’aux os, elle courut quelque part où s’abriter.
Les éclairs zébraient le ciel dans leurs ballets suprêmes.
Les coups de tonnerre s’enchainaient de plus en plus violemment.
La nature démontra une nouvelle fois qui était le maître.

Elle voulait juste se protéger.
La pluie s’arrêta brusquement comme elle était venue.
Les nuages se dissipèrent.
Derrière la colline apparut un arc-en-ciel.
Elle s’arrêta.
Elle dégoulinait de toute part, mais cela n’avait plus d’importance maintenant.
L’arc-en-ciel l’hypnotisait.
Ah, si après chaque tempête, il pouvait faire son apparition…

Elle sonna à la porte.
Il ouvrit, inquiet, irrité.
« J’ai vu un arc-en-ciel ! »
Il leva les yeux au ciel.

Advertisements