S N A G A

Kao vetar
što ne čini se jak
probija vunu kaputa
i ledi krv i žile.

Kao Sunce
što ne čini se jako
zalazeći zaslepljuje
lepotom pogled.

Kao Mesec
što ne čini se sjajan
osvetljava u noći
neko lice.

Kao tvoje oči
što ne čine se mojim
Sunce i Mesec
vetar i vodu
čine da su moji.

 

LA FORCE

Comme le vent
Qui semble ne pas être fort,
Transperce le manteau de laine
Et glace le sang et les veines

Comme le soleil
Qui semble ne pas réchauffer,
Par sa beauté, en se couchant
Aveugle le regard

Comme la lune
Qui semble ne pas briller,
Illumine la nuit
Un certain visage

Comme tes yeux
Qui semblent ne pas m’appartenir,
Le soleil et la lune
Le vent et l’eau
Font qu’ils sont miens.